Animation avec les délégués

Travailler de manière transversale sur le climat scolaire en se basant sur les forces de propositions des délégués

Animation réalisée au collège Francois Vaussenat d’Allevard, ainsi qu’au collège Icare de Goncelin

Objectif : Accompagner les délégués dans la mise en place d’actions de sensibilisation sur les violences et discriminations au collège.
- A travers des animations ludiques, le projet vise dans un premier temps à susciter des échanges entre les délégués sur la question des discriminations et violences au sein du collège.

- Dans un second temps, les délégués devront devenir porteurs d’actions phares dans l’établissement/ ou dans leurs classes sur les différentes thématiques qui auront été définies collectivement au préalable.

La formation des délégués est proposée sur deux journées consécutives afin de s’appuyer sur la dynamique du groupe.

Objectifs et règles de la formation

- Réfléchir aux violences et aux discriminations en général, et à celles que l’on peut trouver dans le collège.
- Imaginer en tant que délégué ce qu’ils peuvent mettre en place dans le collège pour faire bouger les choses qui les touchent.

Règles:

Participation/ Action- écoute- Confidentialité

Contenu. A définir en détail avec chaque établissement :

- Jeu de connaissance et présentation du projet.
- Echelle de la violence. Ce jeu permet de parler des représentations et de la sensibilité de chacun face à la violence.
- Jeu de la gommette : Jeu pour expérimenter l’exclusion, le sentiment d’appartenance à un groupe.
- Cartographie participative : Identifier les zones dans lesquellesont souvent lieu des évènements dans le collège en lien avec ce que seraitpour les délégués la violence ou les discriminations.
- Jeu de la norme : Animation qui montre le poids que prendre la norme, cette « règle de la majorité »
- Saynètes. Qu’est-ce qu’on peut faire? Modes d’actions possibles.
- Boule de neige de propositions : réfléchir à un collège idéal en termes de relations sociales et à la mise en place d’actions concrètes.

- Jeu du pas en avant pour expérimenter les conséquences des discriminations et aider à comprendre leurs conséquences sur la vie des personnes.
- Passage à l’action. Les élèves choisissent une ou plusieurs propositions idéales qu’ils souhaitent mener à bien à partir de leurs compétences et envies. Ils élaborent un plan d’action.