Accompagnement à l’échange interculturel en milieu scolaire

Lycées de la Cote St André (France), et de Puebla (Mexique)

Oct. 2011>2014

En partenariat avec :
Le Lycée Hector Berlioz, la Cote Saint André, Preparatoria Enrique Cabrera, Puebla, Mexique

Ouverture à la différence et aux autres cultures via la thématique du corps.

Projet démarré en octobre 2011. Les élèves de la 1ère Littéraire du lycée H. Berlioz ont commencé par suivre des ateliers d’ethnologie ludique sur le thème du corps. Sous forme de jeux, de travail en équipe, d’initiation à l’enquête ethnographique, les jeunes ont été amenés à questionner la dimension culturelle du corps à partir de plusieurs angles d’approche :

• Les modifications du corps à travers le monde et les époques.
• Les canons de beauté à travers les époques et les cultures.
Une approche du racisme et du sexisme ordinaire.
• La relation entre les médias et la diffusion des normes dominantes de beauté.

Les différentes activités et les enquêtes menées par les élèves leur ont permis un travail de questionnement des normes sociales, des dynamiques pouvant mener aux discriminations, une ouverture sur le monde mais aussi un travail sur l’image et l’estime de soi.

Poursuite du projet en 2012-2013: « Corps d’ici, corps d’ailleurs : les sens inversés »

Puis un partenariat a été établi avec un lycée mexicain, l’UEC de la ville de Puebla. En 2012, 20 jeunes mexicains sont venus à la Côte Saint André, accueillis par les familles françaises. Des activités ont été menées pour échanger sur le thème du corps : présentation des « tribus urbaines » du Mexique, observation de la gestuelle de chaque groupe, réalisation d’une vidéo sur les stéréotypes, les différences et similitudes culturelles.
Les jeunes ont donc vécu physiquement les différences culturelles et repensé les normes auxquelles ils ont été habitués.

2013 : Voyage des français au Mexique.

Les goûts et dégoûts alimentaires, les odeurs jugées agréables ou repoussantes, la musique ou les bruits de rue, les distances physiques jugées acceptables ou non entre les personnes, les appréhensions relatives du propre et du sale, les différences marquées dans l’expression des émotions… Ce sont des petits riens que l’on oublie au quotidien dans son propre pays, mais qui sautent aux yeux lorsque l’on découvre une nouvelle culture.

Les jeunes français ont été préparé au changement de repères sensoriels et normatifs provoqué par leur voyage et ont été encouragés à l’observer une fois au Mexique, à mener l’enquête sur toutes ces petites différences pour pouvoir ensuite partager le voyage avec les autres :
- Préparation d’une enquête ethnographique, des recherches « sur le terrain » sur un sens en particulier (goût, odeur, ouïe, toucher, vue), préparation à la réalisation d'un journal sensoriel (blog) de leur voyage pour le partager avec les autres élèves du lycée, confrontation des découvertes avec celles des jeunes mexicains.

2013-2014. Dernière partie du projet. Travail sur le thème des discriminationsen France et au Mexique

Les élèves de terminale volontaires, mais ayant en commun la pratique de l'espagnol, ont participé à cette dernière partie du projet pendant laquelle un groupe de mexicain est venu en France, puis les étudiants français sont partis au Mexique.
Travail sur les discriminations en France
- Des stéréotypes aux préjugés, des préjugés aux discriminations.
- Discriminations en France / Discriminations au Mexique. Ecriture de saynètes sur le sujet.
- Stéréotypes, préjugés et discriminations : ethnocentrisme, identités, chocs culturels…
- Préparation au départ : Déconstruire l’exotisme

Travail sur les discriminations au Mexique
- Comparaison entre les discriminations qui existent en France, celles qui touchent les élèves français, de celles qui touchent les élèves Mexicains. Réalisation de saynètes collectives, qui ont ensuite été représentées devant l'ensemble du lycée Mexicain.
- Réalisation de portraits de Mexicains, exerçant des activités ou ayant des caractéristiques culturelles spécifiques au Mexique. Même chose lors de la venue des Mexicains en France afin d’inciter à la rencontre et pour mieux comprendre la culture du pays visité.

Mise en œuvre

Echange 1 : Venue des jeunes mexicains en France
Ateliers d’ethnologie ludique pour questionner la dimension culturelle du corps.
Venue des élèves mexicains. Echanges sur le thème du corps entre français et mexicains.
Voyage des jeunes français au Mexique
Préparation du groupe au changement de repères sensoriels et normatifs provoqués par leur voyage vers les correspondants mexicains.
Puis, voyage au Mexique. Enquête ethnographiquesur les différents sens.

Echange 2 : Les élèves de terminale qui sont volontaires participent à un échange avec les Mexicains, sur le thème des discriminations.

Quelques chiffres

Deux échanges avec le Mexique ont eu lieu.
Soit 90 jeunes qui ont participé au total, sur 3 années consécutives.
Le premier échange s’est fait en deux ans, et le second sur une année scolaire.

Restitution de ces recherches

Les compétences des élèves ont été utilisées (photographie, écriture et création de site web) pour réaliser notamment un journal sonore de l’échange qui a ensuite été mis en ligne.
Il s’agissait aussi de partager le déplacement sensoriel avec le reste des personnes n’ayant pas participé au voyage.

Equipe

Conception pédagogique et animation Christelle Gaïdatzis